Logements de vacances : les bons plans
4.8 (95%) 4 votes

Même en ne disposant que d’un (tout) petit budget, il est possible de passer quelques jours – voire quelques semaines – dans une maison de vacances. Voici quelques pistes à étudier de près…

Bien sûr, vous pouvez tenter votre chance au grand loto des dernières minutes à prix cassé, entendez par là des appartements ou maisons qui n’auraient pas trouvé preneur et dont la location est bradée. Mais on l’a dit, vous devrez compter sur votre bonne étoile pour trouver le logement de vacances voulu dans la région désirée. Vous avez également la possibilité de louer entre particuliers, car les tarifs sont généralement moins chers. Prenez cependant vos précautions : toutes les petites annonces ne sont pas des plus sérieuses.

L’échange de maisons

Pour partir en vacances à moindre coût, voire même gratuitement question logement, une solution simple – et sûre – consiste à pratiquer l’échange de maisons. Vous vous inscrivez sur un site spécialisé tel que Échange de maison, Trocmaison ou GuestToGuest, et vous consultez les offres tout en proposant votre maison à d’autres vacanciers, en indiquant bien entendu les dates de disponibilités. Avec des sites qui recensent, pour les plus importants, quelque 250 000 propriétés, vous trouverez sans doute de quoi satisfaire vos envies de séjour. Bien sûr, il faut conserver une certaine largesse d’esprit quant à la destination car celle de vos rêves ne vous tendra peut-être pas les bras.

Offrez vos services de gardiennage

Plus rare mais pas impossible à trouver : le gardiennage bénévole. Avec ce concept, des familles vous laissent la jouissance de leur maison pendant leurs vacances, et en contrepartie vous vous occupez des plantes et des éventuels animaux présents. Les propriétaires qui ont recours à cette solution trouvent ici, également, un moyen de la sécuriser en leur absence. Elle concerne particulièrement les séniors, à qui les propriétaires ont davantage tendance à faire confiance. Des sites sont d’ailleurs spécialisés dans ce qui a pris le nom de « home sitting ».

Connaissez-vous le woofing ?

Si vous avez l’âme écolo et aimez les vacances lointaines, mais au plus près de la nature, le woofing pourrait bien vous intéresser. Ce terme est un dérivé du WWOOF, pour World Wild Opportunities on Organic Farms. Concrètement, vous êtes logé et nourri dans une ferme biologique, en France ou à l’autre bout du monde, en échange de votre participation aux travaux et tâches quotidiennes. Vous ne vous prélasserez pas de longues heures sur la plage, mais vous vivrez probablement une expérience unique et enrichissante. Pour en savoir plus, vous pouvez vous connecter sur le site de l’association WWOOF France.