Assurance emprunteur : que couvre-t-elle exactement ?
5 (100%) 2 votes

L’une des conditions pour obtenir un prêt immobilier est de contracter une assurance emprunteur. Vous avez le droit de choisir où souscrire votre assurance de prêt tant qu’elle offre les mêmes garanties que celles exigées par votre banquier.

Le décès : la garantie minimale dans une assurance emprunteur

La garantie décès rembourse votre emprunt immobilier si vous veniez à décéder. Vous pouvez opter pour une quotité couvrant 100 % ou 50 % par tête du montant emprunté. Dans le premier cas, votre emprunt sera totalement remboursé, dans le second, votre conjoint devra payer sa partie du prêt.

La perte d’autonomie totale et irréversible

Communément appelée PTIA, la perte d’autonomie totale et irréversible vous couvre en cas de maladie ou d’accident qui vous empêcherait de poursuivre votre activité professionnelle et de réaliser les gestes de la vie courante (manger, se laver…).

L’incapacité temporaire totale de travail

Cette garantie intervient si vous ne pouvez plus temporairement exercer votre métier. Selon votre contrat, vous avez droit soit à un remboursement forfaitaire, soit à un remboursement indemnitaire. L’assurance prend ainsi en charge soit la mensualité de votre crédit immobilier durant votre période d’arrêt, soit, elle vous verse la différence entre votre rémunération en période de maladie et votre salaire.

Deux autres types de garanties sont également prévus en cas d’invalidité :
• L’IPT : l’invalidité permanente totale, si votre taux d’invalidité est supérieur à 66 %
• L’IPP : l’incapacité permanente partielle, si votre taux d’invalidité (physique ou mentale) se situe entre 33 et 66 %

La perte d’emploi

L’assurance prend en charge votre emprunt en cas de licenciement (sous conditions). Généralement, une période de franchise est inscrite dans votre contrat. Le remboursement de votre emprunt immobilier intervient seulement après ce délai. Il faut savoir que cette garantie n’est généralement pas demandée par les organismes prêteurs et que son coût est assez élevé.

Les tarifs des assurances de prêts peuvent fortement varier. Pensez à comparer plusieurs offres avant de choisir votre assurance emprunteur et vérifiez bien les garanties incluses dans chaque contrat avant d’arrêter votre choix.

Bon à savoir : Depuis le 1er janvier 2018 vous êtes libre de changer d’assurance emprunteur, chaque année si vous le souhaitez.