Tout au fond de la piscine : c’est vivant…
Votez pour cet article

Tout au fond de la piscine : c’est vivant…

Après avoir construit votre maison sur son spacieux terrain, vous chercherez à la rendre encore plus séduisante. Vous aurez peut-être fait appel à un pépiniériste, histoire d’arborer cette étendue verte. Puis vous jugerez qu’un point d’eau serait le bienvenu. Une piscine pourquoi pas, vous en rêviez, le budget est débloqué. Il ne « reste » qu’à creuser !

Piscine vivante : définition

En bon écologiste et trésorier que vous êtes, la piscine standard ne vous intéresse pas énormément. Une piscine classique est un véritable gouffre bleu, dans tous les sens du terme. D’autant, que les produits d’entretien ne sont pas sains pour l’environnement.

La piscine vivante est le parfait compromis entre une piscine stérile et un jardin aquatique. En somme, la synthétisation de l’un et de l’autre, ajoutée à la connaissance que nous avons désormais des traitements naturels de l’eau, a donné naissance à ce type de piscines très naturelles. La faune et la flore qui avoisinent le bassin principal sont le cœur d’activité de cette piscine vivante.

Les composantes de  la piscine sont au nombre de trois : le filtre bactérien, le lagunage et l’étang de baignade. Suivant un circuit savant, l’eau est autonome, autonettoyante.

Piscine vivante : mode d’emploi

Une fois le projet décidé, trouvez un emplacement idéal, en pente, si possible, et bien exposé (en Alsace ou en Lorraine, autant mettre toutes ses chances de son côté niveau ensoleillement). Creusez en conservant des terrasses suffisamment larges où vous mettrez du gravier et des plantes pour les retenir.

Puis, rendez ce trou imperméable. Plusieurs choix s’offrent à vous pour ce faire : l’argile, le caoutchouc synthétique (EPDM), les bassins préformés ou le béton. Arrangez les bords et abords de telle sorte que l’apparence soit naturelle. Installez alors la partie technique :la pompe, les tuyaux et le drain pour le filtre, puis l’argile, la pouzzolane et les graviers.

Il est temps de remplir d’eau. Pour les plantations, soyez originaux !

Enfin, tout réside dans la patience, un semestre environ. Alors, la vie aura fait son siège. Si vous souhaitez vous décharger de la construction, il faut compter en moyenne 20 000 € pour la construction entière.

Il ne vous restera qu’à profiter de la nature artificielle que vous aurez façonnée de vos mains expertes !