Renforcement du PTZ en 2016
5 (100%) 1 vote

Depuis le 1er janvier 2016, les conditions du prêt à taux zéro, destiné à favoriser l’accession à la propriété,  sont plus avantageuses dans le neuf et l’ancien.

Façade grise neuve

Voici ce qui change avec le renforcement du PTZ :

  • Possibilité de financement jusqu’à 40 % de l’achat du bien immobilier (contre 18 à 26 % auparavant).
  • Augmentation des plafonds de revenus des bénéficiaires
  • Rallongement du  différé de remboursement de 5 ans minimum jusqu’à 15 ans (contre 0 à 14 ans auparavant) ;
  • Possibilité d’étendre la durée du prêt sur 20 ans minimum pour réduire le montant des mensualités.

Parallèlement, les conditions d’éligibilité au Prêt Accession Sociale (PAS), garanti par l’Etat, seront harmonisées sur celles de ce nouveau prêt à taux zéro, pour plus de simplicité.

De plus, le prêt à taux zéro dans l’ancien sous conditions de travaux (bien ancien à rénover), actuellement réservé à certains territoires ruraux, est élargi à tout le territoire. Pour y être éligibles, les opérations d’acquisition devront, comme avant, comporter 25% de travaux.

Rappelons que le PTZ est un prêt accordé aux primo-accédants, et que le montant dépend  des modalités et du montant de remboursement, du montant total de l’acquisition, des ressources et du nombre de personnes composant le ménage, ainsi que de la zone géographique où se situe le bien (zone A à C).