Ma copropriété, mon barbecue et moi
5 (100%) 1 vote

Peut-on librement utiliser un barbecue sur son balcon ou sa terrasse lorsque l’on réside en copropriété ? Réponses sur la réglementation des barbecues ci-dessous.

Les règles de la copropriété

On vous dit que vous n’avez pas le droit d’utiliser votre barbecue sur votre balcon, mais vous salivez à l’odeur des bonnes grillades de l’immeuble d’en face ? C’est tout à fait normal puisqu’il n’existe pas de législation spécifique à ce sujet : le règlement de copropriété fixe l’autorisation ou l’interdiction, ainsi que les conditions. Et pas seulement ce règlement, d’ailleurs. La mairie de votre commune peut parfaitement avoir interdit ce type de cuisine en plein air. Nuisances olfactives, traces de fumées sur les façades, risques d’incendie… Les raisons d’une interdiction sont variées et y contrevenir peut vous mener jusqu’au tribunal. Vous l’aurez compris, avant de vous précipiter au rayon saucisses-merguez, mieux vaut vous renseigner !

Un barbecue oui, mais…

Pas d’interdiction en vue ? Vous allez pouvoir savourer les beaux jours devant vos brochettes. Encore que, il existe tout de même des restrictions comme, par exemple, construire un barbecue en dur sur sa terrasse. Dans les copropriétés, seuls sont autorisés les barbecues portables, de rambarde et de table. Rassurez-vous, vous n’aurez, tout de même, que l’embarras du choix.

Bon sens et voisinage

Vous voilà dans les starting-blocks pour le barbecue du jour. N’oubliez pas, cependant, les règles de bon voisinage. Si vous enfumez votre voisin pendant qu’il fait bronzette sur son propre balcon, cela créera pour lui une perte de jouissance et donc un dommage et un trouble du voisinage. Pour éviter cette situation, on vous conseille tout simplement de cuisiner à l’intérieur les jours où il y a du vent et d’une manière plus générale d’investir dans un barbecue électrique, moins producteur de fumée.