Une maison écologique, quèsaco ?
5 (100%) 1 vote

Changements climatiques, développement durable… l’écologie est aujourd’hui au cœur des préoccupations, et la maison est au centre de cette nouvelle donne. Mais qu’est-ce, au juste, qu’une maison écologique ?

Une maison conçue pour être verte

Par définition, une maison écologique est une maison respectueuse de l’environnement et de ses habitants, dont elle préserve la santé et le bien-être. Partant de là, même si de nombreux logements font aujourd’hui l’objet d’une rénovation énergétique, le statut de « maison écologique » se joue dès la conception de l’habitation. Outre les matériaux utilisés pour le bâti et l’isolation (bois, briques de terre, laine de mouton, chanvre…), celle-ci doit être correctement orientée : 25° sud pour les pièces principales.

La performance énergétique d’abord

Toit de maison avec panneau solaire

La performance énergétique est en effet l’un des piliers de la maison écologique. Cela se traduit par une isolation renforcée, mais aussi par le choix du mode de chauffage, qui utilise forcément les énergies renouvelables : solaire, géothermie, bois, etc. L’eau est également une préoccupation au cœur de la maison écologique, qu’il s’agisse, à l’extérieur, du système de récupération des eaux pluviales, ou, à l’intérieur, des moyens mis en place pour économiser l’eau.

La maison écologique au quotidien

Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement d’utiliser des matériaux sains et qui n’émettent pas de gaz carbonique. La maison est aussi dite écologique dans l’usage qu’en font ses habitants. On pense ici, notamment, à la gestion des déchets, entre tri sélectif et compost, mais aussi à la dimension bioclimatique. Ainsi, dans le nord, planter des haies protège du froid, alors qu’au sud, de grands arbres font de l’ombre au soleil quand il tape beaucoup trop fort. D’une manière générale, les résidents d’une maison écologique ont forcément le souci de l’environnement et ce dans leurs gestes du quotidien : fermer les robinets d’eau, éteindre les lumières, utiliser des ampoules basse consommation, cuisiner avec des produits locaux et de saison, etc.