Maison : bien choisir son constructeur
5 (100%) 4 votes

Vous avez acquis un terrain avec un objectif, faire construire votre maison. Vous avez dès lors le choix entre l’auto-construction, un architecte, un maître d’œuvre ou un constructeur. Cette dernière solution est assurément celle qui vous offre le plus de garanties en termes de tarifs et de respect des délais. Mais comment bien choisir son constructeur ?

La chasse aux infos

Prêter attention au bouche-à-oreille et se renseigner sur les constructeurs œuvrant dans votre région sont deux préalables. Au-delà des sites Internet et des plaquettes publicitaires, vous pouvez tout à fait aller sur place, vous rendre compte par vous-même des réalisations déjà achevées par les professionnels qui vous intéressent. Correspondent-elles à vos envies, au style de maison et aux matériaux que vous souhaitez ? Questionnez, si vous en avez l’occasion, leurs clients, et notamment sur le respect des délais, le sens du service et le relationnel, etc. N’hésitez pas non plus à vous montrer terre à terre en vous assurant de la solidité financière de l’entreprise à laquelle vous pensez vous adresser. Outre sa durée d’existence, vous pouvez tout à fait trouver sur Internet des informations financières à son sujet.

Au besoin, un constructeur spécialisé

Ouvrier travaillant sur un chantier de maison

Trouver le bon constructeur, c’est aussi être sûr de ses capacités de mener à bien le projet de votre vie. Si, par exemple, vous optez pour une maison durable ou en bois, assurez-vous bien de faire appel à une entreprise spécialisée, ou qui a au moins déjà fait ses preuves dans ce secteur et déjà construit des maisons à ossature bois, aux normes RT 2012 ou BBC (Bâtiment Basse Consommation) Effinergie.

Un contrat et des garanties

Le constructeur qui prendra en charge la réalisation de la maison aura la responsabilité de l’ensemble du chantier et donc de tous les corps de métiers appelés à intervenir. Il doit donc vous proposer ce que l’on appelle le CCMI, Contrat de Construction d’une Maison Individuelle. Plus que cela, il sera en mesure de vous fournir les justificatifs des assurances qu’il a pu souscrire, notamment en ce qui concerne d’éventuels dommages sur le chantier. Enfin, certaines certifications sont un réel gage de qualité : le constructeur peut être membre de l’Union des Maisons Françaises (UMF), peut afficher le label NF Maison individuelle et/ou faire partie de l’association Maisons de qualité. Cette dernière, notamment, réalise chaque année un audit qualité auprès des constructeurs et leur délivre ou non un agrément.

Cet article pourrait aussi vous intéresser : Choisir entre maison plain-pied ou à étage