Les prix immobiliers dans le nord de la Lorraine
5 (100%) 1 vote

Comme dans toutes les autres régions, les prix en Lorraine varient, en premier lieu, selon la situation géographique.

Dans le nord de la Lorraine, en Moselle, les prix de vente des appartements et des maisons suivent une tendance : plus on se rapproche de la frontière luxembourgeoise et plus les prix augmentent.

Ainsi les prix de l’immobilier à Hettange-Grande, par exemple, petite ville de 7 700 habitants, atteignent 2 488 €/ m2, alors qu’à Metz le mètre carré se négocie autour de 1 802 m2.

Les prix de l’immobilier en Lorraine Nord

En partant de Metz vers le nord, on constate donc une hausse des prix de l’immobilier dans la région.

En effet, les messins peuvent devenir propriétaires pour un prix moyen de 1 775 €/m2 (pour un appartement), tandis que les thionvillois doivent prévoir un budget plus important de 1 946 €/m2 en moyenne.

Entre ces deux villes, Hagondange bénéficie encore de tarifs bas : en moyenne 1 662 €/m2 pour un appartement. Une belle opportunité pour ceux qui choisissent de s’y installer.

Mais en s’approchant davantage de la frontière avec le Luxembourg, on remarque que des villes telles de Hettange-Grande ou Zoufftgen, deviennent aujourd’hui difficilement accessibles aux faibles revenus. Comptez en moyenne 2 564 €/m2 à Hettange-Grande !

Le Luxembourg tire les prix vers le haut

Au Grand-Duché de Luxembourg, les prix immobiliers sont très élevés et connaissent des hausses conséquentes d’année en année.

Pour preuve, pour devenir propriétaire au Luxembourg, il faut compter un budget moyen de 527 757 euros pour un appartement ancien, soit 6 152 €/m2 (prix moyens affichés en septembre 2019).
Et les hausses observées, en cette automne 2019, sont réellement importantes. En effet, les prix moyens ont fortement progressé sur les 12 derniers mois : + 14% pour les appartements.

Une situation qui a des effets au-delà de la frontière puisqu’elle tire les prix vers le haut dans les villes françaises se situant proche du Luxembourg.