Comment se déroule l’état des lieux d’un logement en location?
4.3 (86.67%) 6 votes

À l’entrée dans un logement en location, comme à sa sortie, un état des lieux s’impose. Il se déroule dans un appartement ou une maison vide et permet de constater certains défauts ou d’éventuelles dégradations commises par le locataire pendant qu’il occupait le bien. La règle d’or d’un bon état des lieux est la précision.

L’état des lieux lors de l’entrée dans un logement

Lorsqu’un locataire prend possession d’un logement, l’état des lieux établit son état dans les moindres détails. Une poignée endommagée ? Une tache sur un mur ? Un carreau fêlé ? Pièce par pièce, tout doit être noté par les deux parties (locataire et propriétaire, ou bien l’agent qui le représente) et mentionné sur le document adéquat. Il est donc indispensable que cette opération soit réalisée dans les meilleures conditions, c’est-à-dire avec une bonne luminosité et les compteurs (eau, gaz, électricité) ouverts. Et comme chacun d’entre nous, ou presque, dispose d’un smartphone, prendre des photos est également une bonne idée.

Une fois l’état des lieux réalisé, le locataire dispose de dix jours supplémentaires pour signaler d’éventuels défauts. C’est donc le moment, pour lui, d’ouvrir l’œil ! Pour le chauffage, ce délai est porté à un mois.

Sachez que l’état des lieux est aujourd’hui encadré par la loi Alur.

L’état des lieux lors de la sortie d’un logement

C’est donc sur la base du premier document – à conserver précieusement cela va de soi – que se déroule l’état des lieux de sortie. Il répond aux mêmes règles et aux mêmes conseils : précision, luminosité, etc. Les propriétaires n’ignorent sans doute pas qu’il s’agit d’un document obligatoire pour prétendre au paiement des dégâts (hors vétusté), via la caution. S’il n’est pas rédigé et signé, la loi considère que le locataire a rendu le bien en bon état. Il est conseillé de prévoir un second document pour l’état des lieux de sortie et de le comparer au premier en passant chaque point au peigne fin. Dans le cas où le propriétaire doit effectuer des travaux de remise en état, rappelons qu’il doit adresser une copie des factures à son ex-locataire.