Comment savoir si l’on doit acheter neuf ou ancien ?
5 (100%) 2 votes

Une chose est sûre : vous allez acheter un bien immobilier ! Ce que vous ne savez pas encore, en revanche, c’est si vous opterez pour une habitation neuve ou ancienne. Avant de vous décider, posez-vous les bonnes questions.

Quels sont mes goûts ?

Même si la notion d’ancien est plutôt relative puisque vous pourrez aussi bien acheter une maison (ou un appartement) des années 1920 que des années 2000, elle nous fait plutôt penser aux poutres, aux tommettes et aux volets en bois qui grincent. Incontestablement, l’ancien a du charme. De plus, si vous êtes un inconditionnel des centres-villes, il vous offrira bien plus de choix.

En revanche, si habitation rime pour vous avec contemporain, matériaux tendance, baies vitrées et domotique, mieux vaut miser sur le neuf. De plus, les promoteurs vous proposent de plus en plus de personnaliser votre logement. Et si vous faites construire, vous pourrez carrément imaginer une maison à votre image.

Quel est mon budget ?

Même si le neuf bénéficie de frais d’acquisition moins élevés (entre 3 et 4 % du prix de vente contre 7 à 8 % dans l’ancien), il est incontestablement et logiquement plus cher. Pour vous donner un ordre d’idées, le prix moyen au mètre carré en France est de 3 950 € dans le neuf et 2 450 € dans l’ancien. Votre budget pèse donc dans la balance.

Il convient pourtant de relativiser : un logement ancien appelle souvent des travaux de rénovation, immédiats ou à venir (toiture, façade, isolation, chaudière…). Certes, si vous menez des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt (le CITE). Il est tout aussi important d’anticiper les charges, généralement plus élevées, surtout si vous êtes en copropriété.

Vous n’aurez pas ce genre de problèmes avec le neuf puisque vous bénéficierez quoiqu’il en soit de la garantie de parfait achèvement.

À quel confort prétendre ?

Les logements neufs apportent incontestablement un meilleur confort de vie. On pense bien entendu aux performances thermiques et acoustiques des habitations, imposées par la loi avec les réglementations thermiques, mais il faut aussi envisager certains équipements qui sont monnaie courante dans le neuf, et plus rares dans l’ancien : le parking en sous-sol, l’ascenseur, le balcon, etc.

Quel est mon délai ?

Mais le confort sait aussi se faire attendre ! Si vous êtes pressés d’acheter parce que vous devez déménager dans une autre région par exemple, l’ancien est la solution. La transaction se fait en trois mois environ avant que vous ne puissiez poser vos meubles. Dans le neuf, c’est une autre histoire, à moins de « tomber » sur une résidence tout juste achevée. Il faut en effet patienter entre un an et dix-huit mois entre le moment où vous signez votre réservation et celui où l’on vous remet les clés. On est ici dans le cadre d’une vente sur plans, ou en VEFA. Et c’est là, aussi, où vous devez prendre vos précautions quant à la fiabilité du promoteur !