Aménager des combles: quels travaux faire ?
5 (100%) 2 votes

Si vous souhaitez gagner en surface habitable sans empiéter sur l’extérieur de votre maison (ou si vous n’avez tout simplement pas d’extérieur), l’aménagement de combles est la solution parfaite. Mais quels travaux devrez-vous envisager ?

Combles habitables ou combles perdus

L’importance des travaux dépend d’abord de la situation initiale : vos combles sont-ils habitables ou perdus ? Dans le premier cas, vous n’aurez pas à toucher à la charpente, dans le second, si. Concrètement, les combles sont considérés comme habitables dès lors qu’ils présentent une hauteur sous plafond d’au moins 1,80 mètre et que la pente du toit excède les 30 %. Dans ce cas, vous devrez prioritairement réaliser des travaux d’isolation, d’accès aux combles, de raccordement électrique et d’installation de fenêtres. Bien sûr, si vous voyez grand et souhaitez intégrer une pièce d’eau dans votre nouvel espace, le chantier sera plus important.

Des combles perdus, pas si perdus

Lorsque les conditions ne sont pas remplies, et que la charpente arrive au plancher, on parle alors de combles perdus. Attention, cela ne veut pas dire que tout aménagement est impossible. Il existe même plusieurs solutions : transformer la charpente, la surélever ou modifier la pente du toit. Il est également possible de réaliser un aménagement par décaissement, en abaissant le plafond de l’étage inférieur, mais cette opération est particulièrement coûteuse et pas toujours autorisée par les communes. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas qu’une modification de charpente, mais aussi l’isolation par l’intérieur, vont enlever de la surface à vos combles. Veillez bien à ce qu’il vous reste suffisamment d’espace.

Quelles démarches ?

Quels que soient les travaux envisagés, vous n’échapperez pas aux démarches administratives. Si vous aménagez une surface supérieure à 40 m², il vous faut un permis de construire, à demander en mairie. Pour une surface inférieure ou pour l’installation de fenêtres de toit, une déclaration de travaux suffit. Attention, aussi, à la nouvelle surface habitable globale : si elle excède 170 m², vous devez obligatoirement faire appel à un architecte.