À quoi sert le PEL ?
5 (100%) 1 vote

Plan d’épargne, mais aussi souscription d’un prêt immobilier et prime d’État : le Plan d’Épargne Logement a évolué et présente aujourd’hui différents avantages.

D’abord un produit d’épargne

Le Plan d’Épargne Logement est, comme son nom l’indique, un produit d’épargne qui permet de placer de l’argent et de « récolter » des intérêts en vue de l’achat d’un bien immobilier. Le PEL est ouvert pour une durée comprise entre quatre et dix ans et impose une épargne minimale de 540 € chaque année, après le versement d’une somme de 225 € pour l’ouverture. Les intérêts dépendent de la date de souscription, mais ont l’avantage de ne pas évoluer durant toute la durée du PEL. Ils se situent généralement entre 2 et 2,5 %. Si, par exemple, vous avez ouvert un Plan d’Épargne Logement depuis le 1er août 2016, le taux d’intérêt est de 2,20 %.

Mais aussi une aide au crédit immobilier

Lorsque vous possédez un PEL, vous pouvez souscrire un crédit immobilier à des conditions avantageuses. En effet, grâce à l’épargne accumulée, un prêt d’un montant maximum de 92 000 € sur une durée de deux à quinze ans peut être accordé au titulaire d’un tel plan d’épargne, pour acheter un bien immobilier (logement ou local commercial), rénover une habitation ou faire construire une maison.

Et une prime d’État

Enfin, il faut savoir que le déblocage d’un Plan d’Épargne Logement qui a été souscrit depuis mars 2011 donne droit à une prime d’État. Celle-ci représente 40 % du montant des intérêts pour un PEL ouvert avant la fin de l’année 2015. Ce taux s’élève à 50 % pour un plan d’épargne souscrit depuis 2016, mais il faudra laisser son PEL ouvert durant quatre ans pour pouvoir y prétendre.