À l’heure où l’on a plutôt envie de rester calfeutré chez soi, les pantoufles aux pieds, les personnes qui veulent acheter un logement feraient bien de sortir affronter le froid. Et voici pourquoi…

La saison la plus favorable aux acheteurs

Bien sûr, dans ce domaine où le coup de cœur compte tant, rien n’est gravé dans le marbre. Il n’empêche, il existe bel et bien une saisonnalité des prix de l’immobilier et tous les professionnels du secteur s’accordent à le dire : l’hiver est la saison la plus favorable pour acheter un bien. À condition bien entendu de trouver l’appartement idéal ou la maison parfaite. L’offre, en effet, ne bat pas des records en cette période, mais elle dépasse largement la demande. L’Insee souligne d’ailleurs que ces tendances se vérifient particulièrement en région. Résultat logique, de bonnes affaires sont donc en vue pour les potentiels acheteurs. Cependant, si vous souhaitez vous projeter dans une maison avec un jardin verdoyant, il faudra faire preuve d’un peu d’imagination.

Chercher son bien à partir de septembre

L’idée, ici, est de conclure la vente en hiver. Cela signifie qu’il est recommandé de commencer à chercher un bien en septembre, voire en octobre… puis d’ouvrir les négociations lorsque le marché commence vraiment à être favorable pour les acheteurs.

Dans tous les cas, n’attendez pas le printemps, saison où le marché de l’immobilier fleurit de nouveau, avec certes un grand nombre de biens à vendre, mais aussi des acheteurs potentiels qui se bousculent et donc des prix plus élevés. Si vous avez loupé le coche, patientez jusqu’en été, le calme devrait revenir et vos chances devraient augmenter.

L’hiver est-il une période favorable pour acheter ?
4.5 (90%) 4 votes