Si vous projetez de vendre un bien immobilier, vous vous posez sans doute de nombreuses questions. Voici quelques réponses.

Quel est le délai de vente moyen d’un bien immobilier ?

En règle générale, il faut compter entre trois et six mois. Ce délai dépend de plusieurs facteurs, dont l’état général du bien, sa localisation et la santé du marché immobilier local. D’une manière générale, le marché immobilier a retrouvé quelques couleurs en 2016 et il est devenu plus facile de vendre que lors des années précédentes, d’autant que les taux d’intérêt sont restés bas pour les emprunteurs.

Y a-t-il une période propice pour vendre ?

Tous les professionnels s’accordent à le dire, la période la plus propice pour mettre sa maison en vente débute en mars et s’étend jusqu’en juin. C’est en effet le moment de l’année où le marché de l’immobilier se réveille et où les acheteurs sont les plus nombreux. Logiquement, les occasions de vendre se multiplient.

Vaut-il mieux vendre seul ou faire appel à un professionnel ?

À vous de choisir en tenant compte des avantages et des inconvénients de chaque solution. Si vous projetez de vendre seul, cela n’engendrera pas de frais autres que ceux de la vente à proprement parler, mais vous devrez tout prendre en charge, des petites annonces à l’organisation des visites. En faisant appel à un agent immobilier, vous lui verserez une commission sur le prix de vente, mais serez nettement plus serein, d’autant qu’il a peut-être déjà dans son réseau des personnes potentiellement intéressées par votre bien. Vous pouvez ensuite choisir de donner l’exclusivité à un professionnel, ou bien de vous adresser à plusieurs agents. Cette dernière solution multiplie vos chances mais présente des contraintes, comme la multiplication des temps de visite.

Lire aussi: 5 raisons de faire appel à un agent immobilier pour vendre

Quels sont les diagnostics obligatoires à fournir ?

Dans le cadre d’une vente immobilière, vous (ou votre agent immobilier) devez faire réaliser par un professionnel agréé plusieurs diagnostics obligatoires dont le DPE – diagnostic de performance énergétique – et le diagnostic état des risques naturels et technologiques. L’établissement d’autres documents à présenter lors de la rédaction du compromis de vente dépend du bâtiment, de la date de construction et de la localisation du bien. Vous devrez peut-être fournir des diagnostics termites, amiante, plomb, gaz et électricité.

Qu’est-ce que le home-staging, et est-ce utile ?

Lorsque l’on vend un bien immobilier, l’objectif est de déclencher un coup de cœur chez – au moins – un acheteur. Il est donc indispensable que cet acheteur puisse se projeter et s’imaginer vivant avec toute sa famille dans les lieux. Dans cette optique, désencombrer sa maison ou son appartement est un impératif. On peut également faire appel au home-staging pour rendre le bien plus agréable possible à moindres frais. Cela consiste à mettre en valeur votre bien en le dépersonnalisant et en proposant une décoration sobre, jouant avec les espaces et la lumière. Il est établi que le home-staging permet de vendre son bien plus rapidement, mais cela a un coût : 2-3 % du prix de vente.

Cet article pourrait aussi vous intéresser: 7 erreurs à ne pas commettre en home staging

Je suis propriétaire d’un bien en location, puis-je vendre le logement alors qu’il est occupé ?

Tout à fait. Vous avez alors deux solutions : soit vous vendez le bien occupé et l’acheteur devient propriétaire de votre actuel locataire en reprenant le bail à son nom ; soit vous vendez le bien libre. Dans ce cas, il vous faut prévenir votre locataire par lettre recommandée A/R au moins six mois avant la mise en vente. Ce dernier dispose alors d’un droit de préemption de deux mois.

FAQ de la vente immobilière
5 (100%) 1 vote